Retoucher avec son nez ou ses doigts

Un titre d’article qui va encore me faire passer pour un dingo :D Cependant, c’est dernièrement en découvrant cette vidéo de cette femme qui retouche sous Photoshop à l’aide de son nez et d’un trackpad Apple (voir la vidéo via ce lien) que j’ai pris une claque magistrale.
En effet, quand vous verrez ce qu’elle est capable de faire avec son nez, il y a de quoi se dire qu’on a l’air de manchot à côté d’elle.
Je me suis donc depuis quelque temps lancé un défi : celui non pas de retoucher moi aussi avec mon nez puisque j’ai la chance de pouvoir me servir de mes deux mains, mais celui de ne retoucher qu’à l’aide de mes petits doigts boudinés et cela sur un trackpad Apple.
Aussi, sans utiliser la moindre tablette wacom accompagnée de son stylet, mes propres résultats ne sont pas si mauvais que cela comme vous pouvez le voir sur l’une de mes images postée dernièrement sur flickr (voir ce lien).

  • clic sur l’image pour l’agrandir

D’un clic (un seul doigt sur votre trackpad) vous pouvez aussi agrandir ce Avant / Après que j’ai réalisé ce matin en prenant mon petit déjeuné. Cette image qui est une interprétation monochrome de l’une de mes photographies a elle aussi été réalisée juste avec mes doigts sur un trackpad.

Au mois d’octobre 2014, je m’exprimais déjà sur le fait que les plugins ne sont pas forcément nécessaires (voir ce lien).Se déshabituer de mes habitudes d’utilisateur d’une tablette graphique n’est pas chose simple surtout dés qu’on évoque la notion de pression que tout bon utilisateur de Photoshop connaît. En effet, à l’aide d’un stylet, il suffit d’appuyer plus ou moins fort afin de gérer cette même pression.
Mais vous connaissez le Docteur Couleur, quand je veux quelque chose, je suis pire qu’un chien à qui on ne peut pas arracher l’os qu’il a dans la gueule :D
En fouillant Google notre ami à tous, je suis tombé sur Inklet permettant de gérer son trackpad comme une tablette (voir ce lien) et ainsi gérer la pression du bout de mes petites saucisses (comprenez mes doigts).
Inklet demande d’être apprivoisé mais mes premiers essais démontrent que de se passer d’une tablette peut être envisageable.
Une version d’évaluation de Inklet est bien entendu disponible afin de faire vos propres essais que ce soit avec vos doigts ou pourquoi pas votre nez :D ;)

Piloter votre histogramme de Lightroom avec les flèches

Ceux qui sont « Zamis face de bouc » avec moi le savent, j’étais ces jours-ci dans un beau coin de Bretagne afin de former en photogravure et en retouche chromie et cela durant la quasi totalité de la semaine.
Il est vrai que depuis le début d’année mon planning est assez bien chargé en demande de formation et/ou intervention de calibrage de chaîne graphique, d’où le fait que vous inonde un peu moins d’articles sur le blog, mais je ne vais pas me plaindre de bien travailler non plus ;)
Même si je favorise assez grandement l’utilisation de Capture One Pro quant au traitement des fichiers RAW je sais aussi que vous êtes nombreux à y préférer Lightroom pour cela.
D’ailleurs ceux qui ont choisi lLightroom et qui voudront prochainement passer à la version 6, il vous faudra posséder un système 64 bits comme l’a annoncé dernièrement Adobe (voir ce lien).
Même si je vais très rapidement, dans un prochain article, vous expliquer et vous prouver facilement que le moteur Adobe de Lightroom  ainsi que celui de Camera Raw ne respectent pas l’exposition (s si, vous verrez bientôt cela, encore un truc qui va faire causer) je vais aujourd’hui vous proposer une modeste astuce et cal toujours dans l’idée de gagner du temps dans le traitement tout en restant précis dans vos corrections et traitements d’images.
Les utilisateurs de Lightroom le savent (enfin normalement), afin d’agir sur certains curseurs du panneau de Réglages de base tel que :

  • Exposition
  • Contraste
  • Hautes lumières
  • Ombres
  • Blancs
  • Noirs

Vous avez plusieurs options qui s’offrent à vous. Par exemple simplement faire du clic / glisser sur l’histogramme puisque celui-ci est dit interactif (la molette de votre mulot peut être mis à contribution) mais aussi en sélectionnant par exemple le curseur d’exposition il vous suffit de vous servir des touches + / < (n’oubliez pas non plus que la touche Maj ou Alt sont vos alliées ;) ).
La manipulation que vous propose maintenant le Docteur Couleur est souvent moins connue. Plutôt que de déplacer à la main l’histogramme et/ou perdre du temps à vous balader de curseur en curseur, placez vous sur l’histogramme.
En plaçant votre pointeur, vous constatez que l’histogramme est décomposé sous forme de niveau (de gauche à droite : noirs, ombres, exposition, hautes lumières, blancs) il vous suffit maintenant simplement de vous servir des flèches Haut et Bas de votre clavier pour agir sur les valeurs de l’histogramme.
Une simple pression sur la touche flèche (haut ou bas) vous fera passer de 0,10 en 0,10 maintenant en rajoutant la touche Alt vous voilà de 0,2 en 0,2 et autre exemple, en ajoutant la touche Maj vous voilà en pallier de 0,33 … Je vous laisse explorer vous trouverez peut être d’autres astuces et espiègleries (c’est la vie de Candy ..; :D ).
Une petite astuce du jour afin de vous faciliter le traitement de vos fichiers si vous restez au coin du feu cet après midi pour traiter quelques RAW ;)

Le Docteur Couleur icône de la colorimétrie ?

Grâce à un email de l’un de mes fidèles lecteurs qui se reconnaîtra (Ma Peugeot 406, salut à toi ;) ) je découvre qu’une annonce posée sur un site internet de ventes entre particuliers bien connu utilise purement et simplement mon image afin d’illustrer la vente d’occasion d’un spectrophotomètre.
Sachez que je ne suis en rien l’initiateur de cette annonce pour commencer et que la direction de ce site internet vient d’être prévenu ainsi que mon cabinet juridique afin de faire valoir mon droit à l’image (décidément, aujourd’hui mon service juridique ne chôme pas afin de faire respecter mes droits).
Vous trouverez l’annonce en question via ce lien mais sachez que si vous, Mesdames, me considérez peut être comme l’effigie du sexe symbole moderne avec mon look de Bad Boy  ( :D :D ) je ne souhaite pas devenir l’icône des annonces internet dés qu’il s’agit de revendre du matériel d’occasion dans le domaine de la gestion des couleurs.
Je suis certes le prophète de l’ICC mais je ne souhaite pas non plus vous voir défiler dans la rue avec une pencarte stipulant : « JE SUIS LE DOCTEUR COULEUR ». Enfin si une certaine marque de café cherche à remplacer Georges par ma personne, là aussi je ne suis pas disponible en ce moment :D
Je me suis d’ailleurs dernièrement encore exprimé sur le fait que je ne suis pas à vendre (me lire sur ce lien) et ne souhaite en rien qu’on exploite mon image à des fins publicitaires et/ou commerciales si flatteur soit il
Pour vendre certains sont prêts à n’importe quel stratège mais jamais je n’aurais pensé qu’on puisse utiliser mon image pour cela :D :D

Haut de Page

COULEUR-ICC.COM

COULEUR-ICC.com : Tout ce que vous avez voulu savoir sur la gestion des couleurs, les profils icc et l'impression jet d'encre sans jamais oser le demander. COULEUR-ICC.com c'est la formation dédiée à l'image numérique formation gestion de la couleur, formation photogravure, formation impression jet d'encre, formation retouche chromie. Enfin COULEUR-ICC c'est la vente de matériel et le partenaire de votre chaîne graphique et numérique. COULEUR-ICC est distributeur Eizo et basICColor en France. Pascal, responsable de la société COULEUR-ICC fût membre Coloratti XRITE de 2010 à novembre 2014. Enfin, Pascal D. est LE spécialiste de Capture One Pro en France.