Un PSB dans Lightroom ? Bah si c’est possible !

Si vous me suivez ici depuis un bon moment alors vous savez que mes journées commencent toujours par une bonne dose de caféine et la consultation rapide de forum de pimpins croyant (à tord) tout savoir sur les logiciels de traitement images. Ce genre de « lecture » n’étant là que pour apporter les premiers sourires de la journée et j’y ai d’ailleurs rajouté un forum à deux balles modéré par mon « nouvel ami » à savoir la girouette à la coiffe de certaines religieuses. En effet, quand je vois que ce type de fauxtografeu, Leica autour du cou, se permet de critiquer les images des posteurs, alors que le site de la girouette ne montre que de sombres bouses, il y a vraiment de quoi rire (surtout quand il essaye de parler gestion des couleurs) :D

Bref, passons… Ce matin donc je constate que les « ténors » de Lightroom nous explique qu’il serait impossible de faire reconnaitre un fichier .PSB au sein de Adobe Lightroom.
Aussi, vous pourriez vous dire qu’ils auraient raison. Cependant, vous commencez à connaître votre Docteur Couleur et donc savoir que je débarque donc avec une astuce toute simple ;)

Et oui, comme disait ma grand mère : « si tu ne sais pas de quoi tu parles alors ferme ta gueule et tu auras moins l’air d’un con… ». Car faire venir un PSB au sein de Lightroom st tout à fait possible ! Cependant pour cela il vous faut maîtriser les subtilités de Photoshop (ce qui est bien le cas de votre serviteur)

Mais commençons à voir ce qu’est un .PSB ?
En gros, passé un certain poids de fichier vous n pourrez pas enregistrer en .PSD et il vous faudra passer par le .PSB pour ce type de fichier volumineux (pour plus d’explications, voir directement sur l’aide Adobe via ce lien)

Revenons à notre mouton (béééé…) ou comment faire notre .PSB à notre Lightroom voici donc l’astuce toute simple de votre Doc’ :

  • Commencez par sélectionner votre composite donc Cdm A ou Ctrl A (Mac/PC)
  • Copiez le, facile par Cmd C ou Ctrl C (Mac/PC)

De là, votre composite est dans votre presse papier et voici la suite de ce modeste tuto photoshop / Lightroom offert par le Docteur Couleur :

  • Rendez-vous dans fichier>nouveau document ou simplement Cmd N / Ctrl N (Mac/PC)

Automatiquement Photoshop détermine le format adéquate pixels et résolution mais ça vous le saviez déjà peut être. En tous les cas vous avez juste à faire un clic sur le bouton OK car hauteur et largeur ainsi que résolution correspondent à votre composite initial.

Le truc réside maintenant sur les objets dynamiques (vous savez, ce truc magique apparu à Photoshop CS2).

Rendez-vous maintenant dans le sous menu de fichier et placer le lien ;) En anglais on dit :

  • File > Place Linked (désolé j’ai eu envie de faire ‘l’english man » il parait que cela fait fashion :D )

Il vous suffit maintenant d’aller chercher dans le Finder (si vous êtes sur Mac) ou au sein de l’explorer (pour ceux qui préfère l’O.S. de Bill) votre précieux à savoir votre .PSB et faire un clic sur le bouton placer

La suite est tout aussi simple car vous le savez : avec le Docteur Couleur c’est toujours simple et surtout cela fonctionne ;)

  • Vous enregistrez ce nouveau fichier en .TIF en conservant le calque dans le même dossier que vos originaux au sein de Lightroom
  • Retour dans Lightroom, un clic droit et vous synchronisez le dossier (l’import se réalisera)

Mais vous vous dits surement que le TIF n’est pas le .PSB … Oui et Non Robert (Robert, Germaine ou Hervé c’est pareil :D ) car si vous demandez à Lightroom d’éditer votre original au sein de Photoshop alors votre TIF objet dynamique qui comprend le lien vers votre .PSB va s’ouvrir au sein de du logiciel.
Delà, un double clic sur l’objet dynamique et vous voici de retour sur la possibilité d’éditer et modifier votre .PSB

Je ne vous fais pas la suite car je penses que vous la connaissez déjà, c’est donc tout pour aujourd’hui et j’espère que cette simple et modeste astuce non connue de nos « ténors » vous rendra service ;)

Des nouveautés pour les photographes et les vidéastes

Depuis quelques jours nous pouvons constater que les éditeurs et constructeurs de matériels dédiés à l’image sont très actifs.
Commençons sur la partie photo et les choses qui pourront ravir certains d’entres vous.

Les utilisateurs de moyen format Hasselblad seront donc heureux d’apprendre que la marque a officialisé il y a peu de jour Phocus 3
En ouvrant Phocus 3 voici ce que vous pourrez déjà remarquer : un relooking important a eu lieu conduisant à une interface plus moderne et épurée, mettant l’accent sur le contenu réel avec lequel que vous travaillez.
Phocus 3 de Hasselblad c’est aussi maintenant la possibilité d’appliquer des réglages locaux à l’aide du nouvel outil de calques de réglage. Vous pouvez ajouter un certain nombre de calques de réglages contrôlant les paramètres spécifiques comme la luminance, la netteté, la saturation, la balance des blancs et la réduction du moirage. Les couches peuvent être définies par une combinaison de pinceau, de dégradés et des outils de dégradé radial. Étant donné que cela peut être très utile pour l’élimination du moirage nous avons également ajouté une sélection automatique pour cet outil.
Phocus 3 est un logiciel gratuit prenant en charge les fichiers RAW issus de vos Hasselblad ainsi que d’autres marques d’APN. Cependant si vous pensiez utiliser Phocus 3 pour vos fichiers Nikon (mais ce n’est qu’un exemple) alors c’est une très mauvaise idée

En effet, comme je vous le montre très sommairement ici sur cette modeste capture d’écran, vous n’aurez par exemple pas accès à la récupération hauts lumières et/ou basses lumières sur vos NEF ni à la clarté. D’autres curseurs resteront eux aussi  non accessibles si vous ne nourrissez pas Phocus 3 avec des fichiers Blad.

Ayant accès à de nombreux fichiers Hasselblad grâce aux photographes que je forme en gestion des couleurs par exemple, j’ai donc réalisé quelques tests de cette nouvelle monture de Phocus mais pour tout vous dire je reste sur ma faim et Phocus 3 ne m’a pas vraiment emballé

En effet, dés que j’ai souhaité jour un peu de la retouche locale à l’aide de Phocus 3 sur deux de mes ordinateurs Apple, j’ai souvent eu ce type de « bizarerie » empêchant tout travail de développement sérieux.
A tel point, qu’à ce jour, je me vois conseiller aux photographes équipés en Hasselblad l’utilisation de Lightroom (si si c’est bien moi qui écrit cela :D ). Même si je sais et arrive à utiliser Capture One Pro avec des fichiers Blad comme je l’ai déjà expliqué ici cela ne me semble pas forcément concevable en production intensive d’où le conseil du logiciel Adobe surtout que maintenant nous pouvons produire et créer du véritable profil DCP tel que je l’ai déjà annoncé avec la sortie de basICColor Input 5

Toujours concernant Adobe Lightroom que vous utilisez peut être, les détenteurs de PENTAX seront heureux d’apprendre que Pentax vient d’annoncer un plug-in qui offre le support du 645Z et du K-1 afin d’améliorer les possibilités de capture lors des prises en vue en studio via un câble USB aussi vous voici avec les joies du mode connecté

Aussi, si vous souhaitez obtenir cette possibilité alors vous pouvez commencer par cette page et n’ayez pas peur de la langue de celle-ci puisqu’un simple clic translate Google notre ami vous facilitera la chose ;)

Passons maintenant à ma nouvelle passion à savoir la vidéo. En effet, en me lançant de nouveau dans l’aventure depuis septembre 2015 à travers ma nouvelle chaine Youtube mais aussi la VIMEO Channel du Doc’ que vous suivez je l’espère, je passe d plus en plus de temps sur ma petite GoPro ainsi que sur les logiciels de montage vidéo et d’étalonnage tel que la référence en la matière à savoir Davinci Resolve et pour le montage le superbe Final Cut Pro X

Davinci Resolve m’apporte une possibilité infinie au niveau du traitement de la dynamique et du Color Grading je vous en ai déjà parlé ici en vous montrant comment étalonner les couleurs de votre GoPro mais aussi comment utiliser Davinci Resolve avec Final Cut Pro très simplement (voir mon modeste tuto gratuit ici)

Les amoureux de Davinci Resolve seront heureux d’apprendre que la version 12.5 est sortie il y a quelques jours en version bêta publique apportant là aussi un grand nombre de nouveautés dont nous aurons l’occasion de reparler sur ce blog mais aussi dans certaines de mes VLOG / Tuto ;)

Enfin, les amoureux et inconditionnels de la gestion des couleurs ne sont pas en reste puisque le mois d’Avril 2016 nous apporte enfin une solution fiable et superb pour la création de profil ICC d’entrée (comprenez APN mais aussi scanner) ET création de profil DCP à travers INPUT 5 que vous pouvez acheter sur le Store de COULEUR-ICC ainsi que sa mise à jour si vous disposez déjà de la version 3

Bref, en Avril 2016 on aura eu une météo de merde mais assurément de belles nouveautés pour les photographes et les vidéastes … Pourvu que cela dure (enfin pour les nouveautés hein … Je veux du soleil bordel :D )

Comment utiliser Camera Raw de Photoshop (partie 1)

comment utiliser camera raw de Photoshop from couleureticc on Vimeo.

le Docteur Couleur partage avec vous au sein de cette vidéo le fait de (re)découvrir Camera Raw de Photoshop

En effet, si vous avez suivi mon actualité cette semaine que ce soit sur le blog ainsi que sur les réseaux sociaux alors vous savez que basICColor Input 5 est sorti et nous voici enfin en mesure d’établir du profil DCP digne de ce nom

Cette vidéo tuto dure un peu plus de 7 minutes façon VLOG que vous pouvez retrouver sur ce lien de ma Youtube Channel je partage avec vous une petite astuce toute simple afin d vous créer des nouveaux paramètres prédéfini de workflow tel que pour Facebook par exemple

Vous le savez, ce blog ainsi que la chaine Youtube (mais aussi la chain VIMEO du Docteur Couleur) que je vous offre ne sont en rien financés par des bannière publicitaires ou autre liens d’affiliation mais uniquement que grâce à vos dons dont voici sur quoi il seront investis le plus rapidement possible je l’espère
Vous commencez à le savoir, la Youtube Channnel du Doc’ ne fonctionne qu’à l’aide de matériels et logiciels qui sont mis en place grâce aux dons.
En effet, je vous ai déjà souvent parlé de ma manière de voir le sens du partage (voir ce lien ou encore celui-ci ou pourquoi pas l’une de mes vidéos) aussi je vous met de nouveau mon bouton Paypal ici pour les personnes qui souhaitent soutenir l’initiative et/ou continuer à le faire car produire de la vidéo demande toujours de nouveaux outils et/ou investissements.

En échange de votre générosité à chaque fois je vous partage et donne au moins un truc ou une astuce. Aussi, en échange de cela et si cela vous dit alors vous pouvez procéder à un don grâce à ce bouton Paypal et cela même si vous n’avez pas de compte Paypal puisque une simple carte bleue suffit pour cela et c’est entièrement sécurisé (pas d’inquiétude, vous pouvez y aller ;) ).

Aussi si cette petite vidéo et ces astuces vous ont intéressé et que vous souhaitez continuer à aider le Docteur Couleur pour les vidéos que je vous offre, vous pouvez soutenir mon initiative et la Youtube Channel grâce au fameux bouton jaune

Donc vous savez ce qu’il vous reste à faire … ou pas puisque c’est vous qui voyez, mais sachez que cette action est pour vous et qu’elle ne peut continuer que grâce à vous !
Alors si vous aussi voulez rentrer dans le cercle de mes G.D. (Généreux Donateurs) et/ou V.I.D. (Very Important Donator … c’est à partir de 50 euros seulement) alors c’est le moment ;)

Haut de Page

COULEUR-ICC.COM

COULEUR-ICC.com : Tout ce que vous avez voulu savoir sur la gestion des couleurs, les profils icc et l'impression jet d'encre sans jamais oser le demander. COULEUR-ICC.com c'est la formation dédiée à l'image numérique formation gestion de la couleur, formation photogravure, formation impression jet d'encre, formation retouche chromie. Enfin COULEUR-ICC c'est la vente de matériel et le partenaire de votre chaîne graphique et numérique. COULEUR-ICC est distributeur Eizo et basICColor en France. Pascal, responsable de la société COULEUR-ICC fût membre Coloratti XRITE de 2010 à novembre 2014. Enfin, Pascal D. est LE spécialiste de Capture One Pro en France.