Service Eizo ColorEdge inédit en France !

En plus de son offre souvent copiée mais jamais égalée au niveau de notre rapport qualité/prix/service sur la gamme ColorEdge Eizo que vous retrouvez sur notre Store en ligne via ce lien, COULEUR-ICC vous propose un nouveau service inédit en France !

Que vous soyez studio de photographie, agence de communication, imprimeur, laboratoire photographique graphiste ou photographe, vous utilisez la gamme ColorEdge Eizo comme écran ?
Même si un écran Eizo ColorEdge est une merveille de technologie, savez vous parfaitement et pleinement en tirer partie ? Savez vous parfaitement le caractériser et le calibrer ?
En gros c’est comme en voiture, vous avez peut être le permis depuis plus de vingt ans mais… Savez vous pilotez ?

La société COULEUR-ICC à travers son dirigeant qui est le spécialiste des écrans EIZO en France vous propose un service inédit en France avec une intervention mensuelle directement sur site.

Après avoir évalué vos conditions lumineuses en terme d’environnement de travail suivant la norme ISO en vigueur par les mesures en degré kelvin mais aussi en intensité Lux,  l’état des paramètres au niveau de vos logiciels tels que la suite Adobe (Photoshop, Indesign, Illustrator, Acrobat) er sera corrigé au besoin suivant les règles de l’International Color Consortium.

Sur place est réalisé par nos soins à l’aide d’un colorimètre très haut de gamme (Discus basICColor) 5 caractérisations et calibrages suivant les normes en vigueur et sur mesure que ce soit pour le prépresse, la photographie mais aussi le multimédia par exemple sans oublier la post production vidéo mais aussi bien entendu le SoftProofing.
Température degré kelvin, luminosité, contraste, équilibre des gris, graduation … tout est passé au crible par mesures spectrales et analyse de ces dernières et cela une fois par mois

Chaque mois, la société COULEUR-ICC distributeur et ColorSpecialist Eizo intervient sur votre matériel. Les étalonnages sont réalisés sur site à l’aide du colorimètre Discus de basICColor directement au sein de votre entreprise en vous accompagnant dans votre besoin de fidélité des couleurs. La caractérisation et le calibrage des écrans est primordiale car rappelons le, c’est un processus indispensable au bon traitement des images e/out de votre production PAO.

A l’issue de chaque passage vous seront remis les rapports de validation (au format PDF) Fogra mais aussi ISO 12646

Le coût de cette intervention annuelle comprend :

  1. Un passage sur site une fois par mois.
  2. Contrôle et analyse de votre environnement de travail en terme de température couleur et intensité lumineuse.
  3. Création de cinq profils icc sur mesure par écran ColorEdge Eizo et entretient mensuel de ces étalonnages.
  4. Contrôle du colorimètre intégré Eizo (Built-In) et gestion du Sensor correlation (pour les EIZO CG qui en sont équipés)
  5. Fourniture des rapports de validation au format PDF
  6. Suivi de vos logiciels Adobe au niveau de la gestion des couleurs.

Tarif de l’intervention (tarif annuel) via ce lien ;)

Ajuster votre pinceau de retouche à l’aide d’un seul curseur

Même si vous savez que je favorise grandement le fait de traiter les fichiers RAW au sein de Capture One Pro de part sa supériorité au niveau de la qualité de sa chromie bien supérieure à tout ce qui se fait sur le marché, si vous me lisez régulièrement (et vous fait bien ;) ) vous savez aussi que Lightroom fait partie intégrante de mon workflow pour la partie gestion du catalogue et sa sympathique possibilité au niveau des services de publication.
Bien que Capture One Pro propose la gestion du catalogue depuis la version 7  et bien qu’il soit capable d’ingérer un catalogue Lightroom comme je vous l’expliquais déjà le 22 juin 2013 (soit bien avant certaines vidéos censées vous monter au cerveau, voir ce lien), j’ai conservé Lightroom dans mon workflow puisque celui-ci me sert aussi parfois en tant qu’éditeur externe pour mes fichiers TIF 16 bits issus de Capture One Pro (voir ici pourquoi je ne travaille jamais Ô grand jamais sur des fichiers JPG).
Eh rentrant du karaté hier soir, j’ai découvert dans mes emails la question d’un photographe que j’avais formé à Photoshop et qui dernièrement s’est mis aussi à Lightroom (mais ne vous inquiétez pas, lui aussi j’arriverais à le basculer à Capture One Pro :D ). Celui-ci a trouvé une astuce concernant les brosses, appelées pinceau de retouche, (K sur votre clavier) de Lightroom sur le site d’un américain bien connu mais mon client ne parlant aucun mot d’anglais, il s’est tourné vers moi pour lui fournir un peu d’aide.
Plutôt que lui faire un long laïus sur le sujet, je lui ai proposé que l’article du jour répondra clairement à sa question et pourrait peut être apporter une petite astuce Lightroom pour certains de mes lecteurs (une pierre deux coups quoi …).

Souvenez vous, le 12 Octobre 2012, (voir ce lien) je vous expliquais comment remettre à zéro l’ensemble des curseurs d’une retouche locale par un simple double clic. Aujourd’hui, le Docteur Couleur, votre serviteur vous explique dans un français surement bourré de fautes d’orthographe et de grammaire (mais je me soigne :D ) comment vous allez pouvoir adoucir ou renforcer l’effet d’une retouche localisée à l’aide d’un seul curseur.

Comme le montre la capture d’écran ci-dessus, il vous suffit en sur K pour commencer à traiter localement votre photographie. La lettre O de votre clavier vous permettra de visualiser votre masque ici matérialisé en rouge au sein de Lightroom. Bref, rien de neuf sous le soleil me direz vous mais il est parfois nécessaire de faire une petite piqure de rappel ;)
Mais voici donc la petite astuce qui a retenu l’attention de mon élève et que je vous livre ici afin de la partager aussi avec vous.

Avez vous déjà remarqué ce petit triangle que je vous ai entouré ici en rouge ? Il est pourtant très utile puisqu’il apporte un peu la même idée de la gestion d’opacité dans les calques de Photoshop. Voici d’ailleurs une possibilité de j’aimerais voir apparaître au sein de Capture One Pro (avis aux bon entendeurs chez mes amis Danois ;) ).

Aussi, si vous faites un clic sur ce petit triangle vous ferrez apparaître un curseur appelé gain vous permettant juste avec lui de réduire ou d’augmenter l’effet de l’ensemble des curseurs que vous aurez utilisez au sein de votre pinceau de retouche.
C’est d’ailleurs ainsi que j’ai finalisé cette image qui illustre cet article (la plupart des capture d’écran peuvent être agrandie par un clic). Cette astuce fonctionne bien entendu aussi avec le filtre gradué ou le filtre radial bien entendu.
Enfin, si vous souhaitez voir ma modeste image dans une meilleure définition, rendez-vous sur mon flickr ;)

La taille du gamut seule ne signifie rien

  • comparaison gamut entre profil icc générique et profil icc sur mesure

Il n’y a pas si longtemps (voir ce lien) je vous montrais qu’il est important d’analyser les données contenues dans un profil icc d’impression. En effet, trop de personnes se bornent trop souvent à ne regarder que le gamut de leur profil icc qu’il soit générique à savoir trouver sur internet (chez la marque de votre papier préféré) ou qu’il soit réalisé sur mesure (comprenez fait avec vos petits doigts boudinés armés d’un spectrophotomètre).

Aussi, si je faisais comme les sites de pimpins je me contenterais de voir que mon gamut issu de mon profil icc sur mesure est plus large et que donc tout est formidable (avec un clic sur la capture d’introduction vous verrez que mon gamut est bien supérieur au gamut du profil icc générique).
Il faut dire que sur ce même genre de site voir dans les forums franchouillards de nombreuses personnes apportent leur grain de sel quant à la gestion des couleurs sans maîtriser le sujet.
Trop nombreux sont là à croire (donc ils existent … au lieu de penser et donc tout simplement être) qu’il suffit de glisser comme un singe le spectrophotomètre sur la feuille de papier ou se trouve les patchs de la mire et que, Youpi ! c’est fait. Je ne vous parle même pas de ceux qui écrient noir sur blanc sur leur site qu’il y aurait pas de valeur cible pour la création d’un profil icc d’impression (MDR, bien qu’ils mettent un lien d’affiliation pour vous faire acheter du i1Profiler ils n’ont surement jamais ouvert le logiciel de leur vie :D ). Je vous passe les détails quant aux pseudos experts graphiques qui vous parlent d’un spectrophotomètre entrée de gamme et qui ne savent même pas recopier le nom de la marque du bouzin :D

Lire Plus

Haut de Page

COULEUR-ICC.COM

COULEUR-ICC.com : Tout ce que vous avez voulu savoir sur la gestion des couleurs, les profils icc et l'impression jet d'encre sans jamais oser le demander. COULEUR-ICC.com c'est la formation dédiée à l'image numérique formation gestion de la couleur, formation photogravure, formation impression jet d'encre, formation retouche chromie. Enfin COULEUR-ICC c'est la vente de matériel et le partenaire de votre chaîne graphique et numérique. COULEUR-ICC est distributeur Eizo et basICColor en France. Pascal, responsable de la société COULEUR-ICC fût membre Coloratti XRITE de 2010 à novembre 2014. Enfin, Pascal D. est LE spécialiste de Capture One Pro en France.